En forme sans les formes

Je suis freelance depuis l'an 2000 et travaille généralement à mon domicile. Posé sur un siège confortable devant mon ordinateur, mangeant un peu n'importe quoi n'importe comment, ne faisant pas régulièrement de l'exercice, il y a un moment où tout a basculé.

A l'origine j'étais plutôt mince. Je faisais de grandes promenades dans les rues de Paris lorsque le temps et mon emploi du temps s'y prétaient.

Mais voilà : en 15 ans j'ai pris environ 10 kilos... et me suis stabilisé à un poids entre 73 et 76 kilos.

Le hic ? Je n'ai pas pris que de la masse maigre (donc du muscle) mais surtout de la masse grasse.

C'est comme ça que malgré des périodes assidues en salles de sport à "jouer" sur des rameurs ou des tapis de courses, soulever des poids, faire des abdos, j'ai perdu quelques tours de taille et ai pris ce que l'on appelle gentiment du bidou ou de la bouée.

Pour un homme dans la quarantaine ça ne choque plus : la plupart ont du ventre à cause de notre sédentarité et une alimentation trop riche. Il y a même des magazines pour vanter les mérites des mecs dodus auprès de la gent féminine maintenant que la mode affreuse des barbes de 20cm est passée chez les apprentis hipsters.

Moi, en revanche, ça me gêne beaucoup d'avoir du ventre et à plusieurs égards. Je ne trouve pas qu'avoir du ventre ait du charme (en tout cas sur moi) et je ressens parfois un peu trop de lourdeur dans mes mouvements. Pour retrouver la ligne, me muscler un peu plus et plaire aux gens qui me plaisent (à commencer par moi), il était temps d'agir d'une façon radicale.

En 2015 j'ai donc changé mon alimentation.

J'ai fait une croix sur les plats préparés et ai opté pour des fruits et légumes, généralement en salade, soupes ou à la vapeur. J'ai diminué ma consommation de viande (à part au restaurant) et mange plus régulièrement du poisson. Enfin, je ne sale plus rien, ne rajoute plus de beurre ou d'huille nulle part (sauf parfois en salade). J'ai également commencé à diminuer ma consommation de sucres visibles et invisibles.

Ca m'a permis de me sentir mieux mais ça n'a pas eu d'impact sur mon poids ou sa répartition.

Il fallait donc repasser par la case sport et c'est la raison de l'existence de ce blog.